Tromper émotionnellement, est-ce bien ?

tromper emotionnellement

On parle généralement d’infidélité dans le couple quand l’un ou l’autre des conjoints a des rapports physiques avec une tierce personne. L’infidélité émotionnelle, au contraire, en passe par la pensée, les sentiments. On « trompe » en pensée quand on fantasme sur quelqu’un, ou qu’on pense à lui du matin au soir, sans toutefois passer à l’acte. On pourrait croire que ce second type d’infidélité est moins dangereux pour l’équilibre du couple, mais est-ce vraiment le cas ? Tromper émotionnellement, est-ce bien ?

Comment trompe-t-on l’autre émotionnellement ?

Même quand on est en couple depuis un certain temps et qu’on se sent heureux avec son partenaire, on n’est pas à l’abri d’une attirance pour un autre : son voisin dans le métro, son collègue de bureau, le copain de sa meilleure amie… Au départ, il s’agit d’un sentiment excitant, intriguant, qui met un peu de piment dans votre journée. Exactement comme dans les premiers temps d’une histoire d’amour, vous ressentez de délicieux picotements dans le ventre, votre cœur bat un peu plus vite, vous vous sentez rougir. Pas de quoi fouetter un chat ! Lentement, vous prenez conscience de la présence de cet autre dans votre vie, vous vous apercevez que vous ne pouvez pas vous empêcher d’attendre avec impatience les moments où vous le croisez, que vous avez bien du mal à le regarder dans les yeux. Alors qu’au départ, l’attirance que vous éprouviez pour lui s’exerçait presque à votre insu, vous commencez à rechercher sa présence, à provoquer les rencontres. Pourtant, généralement, ça s’arrête là. C’est-à-dire que, pour une raison ou pour une autre, ce n’est pas une aventure que vous cherchez. Parce que vous n’avez pas envie de bouleverser l’harmonie de votre relation avec votre partenaire en vous liant à quelqu’un d’autre ; parce que la fidélité, pour vous, c’est sacré. Ou encore, parce que l’homme qui, depuis quelque temps, bouleverse tous vos sens, est quelqu’un avec qui il est, de toutes façons, moralement impossible d’imaginer une quelconque liaison : votre patron, ou encore le mari d’une de vos amies. Ou même quelqu’un avec qui vous savez bien que vous n’avez aucune chance. Vous allez en rester, donc, au domaine des regards, des sentiments, des fantasmes. Vous ne lutterez pas contre ces derniers, vous prendrez même du plaisir à les entretenir, mais vous n’essaierez pas d’aller plus loin. De cette façon, vous êtes bien certaine que vous ne ferez de mal à personne. Puisque vous ne passez pas à l’acte, vous ne vous sentez pas infidèle. Vous bâtissez un roman qui vous fait frissonner, vous entretenez votre désir en fantasmant, mais vous ne mettez en péril ni votre relation avec votre partenaire, ni votre équilibre au travail, ni votre amitié avec votre amie, pas plus que votre réputation ! Bien au contraire, dans les premiers temps, vous vous sentez plus épanouie, mieux dans votre peau. C’est bien connu, les débuts d’une relation amoureuse sont toujours exaltants, et la vôtre, bien que vécue au seul niveau émotionnel, ne fait pas exception à la règle. Vos yeux brillent, votre peau a plus d’éclat, votre humeur s’améliore. Vous rayonnez littéralement ! Pour cette raison, certains psychologues sont favorables, dans son principe, à l’infidélité émotionnelle. La vie de couple connaît ses hauts et ses bas et tromper émotionnellement votre copain peut vous permettre de survivre aux périodes où la relation se montre moins satisfaisante. C’est la fameuse logique de « mieux vaut tromper que quitter » d’autant plus que, dans ce cas, apparemment, il n’y a pas mort d’homme ! Pour autant, l’infidélité émotionnelle est-elle totalement innocente ? Vous protège-t-elle totalement, vous et votre partenaire, de tous les risques et dérapages que comporte habituellement l’adultère ?

Les risques et les dangers de l’infidélité émotionnelle

Au premier abord, donc, parce qu’elle en passe par les sentiments et non les gestes, l’infidélité émotionnelle semble n’avoir d’impact direct ni sur la vie de couple, ni sur votre propre existence. Mais c’est sous-estimer la puissance de la psyché ! En effet, malgré les apparences, les dangers ne manquent pas lorsqu’on se met à tromper son partenaire, même si ce n’est qu’en pensée. Si, au départ, des effets positifs se ressentent sur l’humeur ou le moral, à la longue, l’infidélité émotionnelle n’est pas sans risques. Ce serait un leurre de croire, en effet, qu’on peut jouer impunément avec ses propres sentiments. Rêver à quelqu’un, s’attacher émotionnellement à un autre homme que votre partenaire peut finir par avoir de véritables conséquences sur votre émotivité, votre affectivité et, donc, sur votre couple. Car le risque, c’est de se laisser emporter par son élan, et par s’attacher sérieusement à celui sur lequel on fantasme. Et, si vous tombez amoureuse, vous vous exposez à souffrir, vous, tout en mettant votre relation avec votre partenaire en danger. La plupart des infidèles expliquent souvent ne pas courir de grands risques en trompant leur compagnon avec des aventures éphémères, si ce n’est de tomber amoureux. Quand on perd le contrôle de soi-même, quand nos émotions échappent à notre domination rationnelle pour acquérir une vie qui leur est propre, c’est la passion. Et c’est aussi le commencement des ennuis ! Car, à partir de là, tout ce que vous aviez cru éviter en vous contentant d’une infidélité émotionnelle va remonter à la surface, en puissance dix. Premièrement, vous ne pourrez plus vous contenter de vos sentiments : vous allez avoir besoin de vous assurer qu’ils sont partagés, et donc peut-être vous exposer à souffrir. Mais dans le cas où l’attirance se révèle réciproque, tout ne va pas bien, pour autant, dans le meilleur des mondes. En effet, après des mois de rêveries, vous en arrivez, fatalement, à idéaliser l’objet de vos fantasmes. C’est le fameux processus de cristallisation, comme si vous voyiez l’autre à travers un miroir déformant. Tout d’abord, en idéalisant l’autre, il arrive toujours un moment où vous finissez par le comparer à votre compagnon, au désavantage de ce dernier bien entendu. Votre relation en pâtit forcément, et le pire, c’est que ce n’est pas pour quelqu’un de réel, que vous connaissez bien, dont vous êtes tombé amoureuse en connaissance de cause… mais pour un fantasme, quelqu’un qui, par définition, vous échappe. Vous créez et alimentez votre propre insatisfaction face à votre couple, au risque de l’abîmer complètement… et de lâcher la proie pour l’ombre. En effet, une fois que vous serez engagée dans une relation réelle avec cette personne, ne serez-vous pas déçue ? Ne vous exposez-vous à de graves désillusions… au risque d’avoir mis en péril votre relation avec votre partenaire, ou même de l’avoir quitté pour quelqu’un qui, finalement, n’en valait pas la peine ? Trop rêver, surtout dans le cadre de rapports interpersonnels déjà sujets, par définition, à l’inconstance et à l’imprévu, peut se révéler extrêmement dangereux. C’est pourquoi l’infidélité émotionnelle peut se révéler, au bout du compte, doublement trompeuse : premièrement, parce que poussée à bout, elle finit par déboucher sur la trahison et deuxièmement parce qu’elle vous trompe, vous, sur la personne dont vous croyez tomber amoureuse.